LAO CAÏ, PORTE D’ENTREE DES FABULEUSES MONTAGNES

Située dans l’extrême nord du Vietnam, cette ville frontière avec la Chine n’est qu’un point de passage dans votre découverte de l’époustouflant Tonkin et notamment de la célèbre station d’altitude Sapa et le bourg montagnard de Bac Ha. Lao Caï est connue pour être le terminus du train qui de Hanoï vous conduit aux fabuleuses montagnes du nord du Vietnam, territoires de nombreuses minorités ethniques.

Histoire de Lao Caï

Jadis la province de Lao Caï était un territoire dangereux où sévissaient les Pavillons Noir, des hordes de pirates sanguinaires. Ce sont les français qui à la fin du XIXème siècle pacifièrent cette région montagneuse avec la création des chemins de fer de l’Indochine et du Yunnan. Cette ligne ferroviaire longue de 860 kilomètres, appelée Transindochinois, servait à relier le port d’Haïphong au Vietnam à la ville de Kunming au Yunnan. De très nombreux travailleurs chinois et vietnamiens moururent à la tâche, souffrant des conditions de travail inhumaines. Inaugurée le 1er avril 1910, la ligne fut ensuite sous le contrôle chinois après la seconde guerre mondiale et elle est à ce jour toujours active. L’histoire de Lao Caï est intimement liée à celle de cette ligne de chemin de fer et à l’essor de Sapa, la station climatique d’altitude qui vit le jour à la fin du XIXème siècle. 

Affichez plus
Legal license Izitour