VUNG TAU, L’ANCIEN CAP SAINT JACQUES

Située a à peine 100 kilomètres de Ho Chi Minh Ville, Vung Tau permet une facile escapade balnéaire au départ de la bouillonnante capitale du Sud du Vietnam. L’ancien Cap Saint Jacques dévoile des plages agréables, une belle gastronomie tournée vers la mer, quelques curiosités locales intéressantes et une offre hôtelière de qualité. Vung Tau est également le point d’embarquement pour le fabuleux archipel de Con Dao.

L’histoire du Cap Saint Jacques

Après 4 semaines de navigation sur les paquebots à vapeur, le Cap Saint Jacques étaient la première chose que les passagers voyaient de l’Indochine. Point stratégique et ville de garnison, le Cap Saint Jacques devint pour les Français une station balnéaire en 1905. Les colons de Saïgon aimaient y venir le week-end pour profiter de l’air marin, fuir la touffeur de la ville et profiter des plaisirs balnéaires. Un siècle plus tard, le Cap Saint Jacques a été rebaptisé Vung Tau mais les Saïgonnais font de même et tous les week-ends la station balnéaire voit arriver de nombreuses familles vietnamiennes venues pour se détendre, prendre un agréable bol d’air, un bon bain de mer et s’échapper le temps du séjour au bruit et aux mobylettes de Saïgon.

Les vestiges de la présence française

En vous baladant dans les rues de Vung Tau, vous pourrez apercevoir quelques vestiges de la présence française comme la « Villa Blanche » construite pour le gouverneur général Paul Doumer en 1898, le phare dont le mécanisme d’origine toujours en service a été fourni par la célèbre maison Lepaute à Paris, les anciens bâtiments de l’armée coloniale et l’église. 

Affichez plus
Legal license Izitour