CAO BANG, REGION CAPTIVANTE ET HORS DES SENTIERS BATTUS

Située dans le nord-est du Vietnam et frontalière avec la Chine, Cao Bang est une région montagneuse tourmentée, reculée, à la beauté sauvage qui, avec ses reliefs accidentés et ses forêts de pitons calcaires, signent certains des plus belles estampes du Vietnam. Une destination hors des sentiers battus, territoire de nombreuses minorités ethniques, qui plaira aux voyageurs cherchant l’aventure et le dépaysement total. 

Une région à haute valeur historique

La bataille sanglante de la RC4 se déroula en septembre et octobre 1950 et opposa les troupes du corps expéditionnaire français à celles du Vietminh. Ce fut l’une des plus grandes batailles de la guerre d’Indochine qui se solda par une défaite cuisante de l’armée française. La RC4 ou route coloniale 4 était la route stratégique qui courait le long de la frontière chinoise et qui reliait la garnison de Cao Bang à Mong Cai en mer de Chine, en passant par plusieurs places fortes comme Lang Son, That Khê et Dong Khê. Baptisée la « route sanglante » en raison des attaque répétées du Vietminh contre les convois français, une opération fut menée par le corps expéditionnaire français afin d’évacuer la ville de Cao Bang et celle de Lang Son et tous les postes militaires situés sur la route. Une opération qui tourna au désastre puisque le corps expéditionnaire fut laminé par les forces du Vietminh. Dans ce capharnaüm calcaire, près de 5000 soldats français furent tués en une nuit dans la cuvette de Coc Xa. En empruntant aujourd’hui la spectaculaire route Cao Bang – Lang Son, il est encore possible de découvrir des vestiges de la guerre d’Indochine et de comprendre le contexte de cette terrible bataille.

Affichez plus
Legal license Izitour